Fluxvision (Sénégal)

Projet: Etude Fluxvision

Réalisation : 2017

Financement : Agence Française de Développement

Client : Agence Française de Développement

_______

Dans le cadre d'un partenariat entre Orange, l'AFD, le CETUD et Systra, une étude de données de téléphonie mobile doit permettre de caractériser les comportements de mobilité des habitants du Grand Dakar. Des matrices CRD qui s'appuient sur l'émission/réception d'appels ont été transmises par Orange à travers sa filiale locale opérant au Sénégal, Sonatel. Ces matrices d’émission/réception permettent de déterminer la localisation géographique des abonnés à différentes heures de la journée. Les matrices transmises par Orange concernaient le mois de septembre 2015 et indiquaient le "code Activité" correspondant à la localisation des habitants pendant la journée et un autre « code Résidence » qui indique quant à lui le quartier où les Dakarois passent la nuit. Les données sont pour des raisons de sécurité anonymisées. Le découpage d'Orange a été effectué en 42 zones, regroupant une série d'antennes.

Un autre jeu de données avait quant à lui vocation à illustrer l’évolution du trafic dans une zone très localisée à la suite de l’installation d’un équipement structurant : la fréquentation du quartier des Baux-Maraîchers a été estimée dans des matrices en juin 2014 puis en juin 2015, tandis que la gare des Baux maraîchers a été inaugurée en août 2014.

Social wall